Nature et santé

Pique-niquez, c’est bon pour la santé.

Ce n’est probablement pas un hasard si le mot pique-nique rime avec magique, magnifique et fantastique! Petit historique de cette tradition antique et sympathique. Si dès l’Antiquité on retrouve des traces de repas pris en plein air, la pratique du pique-nique se développe vraiment au XVIIème siècle pour atteindre son âge d’or au XIXème siècle. Largement plébiscité par l’aristocratie, ce thème du pique-nique a souvent été repris dans les tableaux des peintres impressionnistes. Aujourd’hui, si les longues robes peintes par Monet et Renoir ont laissé place aux jeans et aux shorts, le déjeuner sur l’herbe, lui, est bel et bien resté!

Petite liste des indispensables

  • Des amis, c’est bien le plus important!
  • du bon à manger, avec des sandwichs faciles à transporter et faciles à manger;
  • des lunettes de soleil, de la crème solaire et des chapeaux, pour apprécier la journée en plein air comme il se doit;
  • un joli coin de verdure, un joli coin de sable, ou si la météo est capricieuse, un joli coin de salon;
  • des petites gourmandises, à grignoter toute la journée;
  • des fleurs, juste pour célébrer le printemps;
  • différents pains, et différentes tartinades pour aller avec et pour compléter les sandwichs;
  • des raquettes, des cartes, des dés, des osselets, pour jouer, le tout dans un joli panier;
  • une jolie couverture, qui n’est, en soit, pas vraiment indispensable qu’elle soit jolie, mais c’est bien plus plaisant;
  • et quelques ficelles salées, à grignoter tout au long de la journée.

Ne jamais négliger le dessert

Dans 99% des cas, un pique-nique se prolongera, étirera le temps jusqu’à se transformer en longue après-midi faite de jeux et… de desserts ! En plus d’un beau gâteau à partager — le Mamie Choc’ fait toujours des heureux —, prévoyez des petites choses à grignoter : sucettes, muffins, chocolats, sans oublier fruits, thé et café ! Le conseil de Mamie? Ayez toujours dans vos placards quelques pots de préparation à muffin, en cas d’envie impromptue!

Des sandwichs pas plates pour un sou

À faire soi-même, ou à aller chercher chez Mamie !
> quelques légumes grillés, un peu de fromage féta, un pesto de tomates séchées, le tout dans une ficelle au pavot ;
> un grilled-cheese revisité, avec des fines tranches de pommes, du cheddar, le tout dans du carré au lait grillé au sirop d’érable ;
> et tout de même, si vous souhaitez un jambon-beurre, il vous faut du pain, du très bon pain — par exemple la ficelle au pavot et sésame —, du bon, très bon jambon, et du bon, très bon beurre !
La petite coquetterie de Mamie? Des petites piques en bois, un peu de « washi tape » et voilà une jolie manière de rendre un sandwich festif!

un pique-nique chic pour votre santé…

Délaissez liqueurs et jus de fruits trop sucrés qui, en plus de vous donner soif toute la journée vont attirer guêpes et fourmis. Optez pour de l’eau aromatisée, très facile à faire et déclinable à l’infini — ou presque  : quelques fruits (locaux, et de saison bien sûr) et quelques feuilles de menthe, ou toute autre plante aromatique, et le tour est joué !

…et celle de la planète

Armez-vous d’un joli petit panier en osier et apportez vraie vaisselle et vrais ustensiles. Si vous ne voulez pas vous encombrer avec tout ceci, prévoyez en amont : coupez tout ce qu’il faut couper, entreposez dans des petits bocaux en verre et n’emportez avec vous que des petites piques en bois recyclables. Venez chercher votre pain chez Mamie dans un sac en tissu — laissez les miettes aux oiseaux en partant ! Enfin, n’oubliez pas d’emporter avec vous un petit sac poubelle, pour ramasser tous vos déchets après.

 

 

Laisser un commentaire